Quand repasser un permis probatoire annulé

Les pouvoirs publics ayant constaté que les nouveaux conducteurs sont ceux qui sont le plus souvent impliqués dans des accidents, il a été décidé de n’accorder que des permis probatoires aux automobilistes qui ont réussi les deux épreuves du permis de conduire.

Ce permis spécifique est doté d’un capital de six points. La perte de la totalité de ce capital entraîne l’annulation du permis pour absence de point si l’automobiliste sanctionné n’a pas suivi un stage permettant de récupérer des points retirés. Mais il est possible de le passer à nouveau pour pouvoir reprendre le volant.

Quand repasser le permis probatoire lors d'une annulation ?

Comment éviter l’invalidation du permis

Le conducteur apprenti doit avant tout conduire sans avoir consommé d’alcool avant de prendre le volant et en respectant scrupuleusement le Code de la route. En effet, si la police constate qu’un automobiliste a dépassé le seuil d’alcoolémie autorisée, cette infraction entraîne le retrait de six points. En conséquence, le permis spécifique du jeune conducteur est annulé. Par ailleurs, cette annulation peut être entraînée par deux infractions telles qu’un dépassement dangereux, un franchissement de ligne continue ou un refus de priorité.

Si le jeune automobiliste a commis une contravention n’entraînant pas l’annulation du permis, il peut éviter cette annulation en suivant un stage qui permet de récupérer au moins en partie le capital retiré. Il s’agit d’une formation qui se déroule dans un centre agréé par l’administration et qui a pour but de sensibiliser davantage les automobilistes à la sécurité routière. Pour les nouveaux automobilistes, cette formation est par ailleurs obligatoire s’ils ont commis une infraction entraînant au moins la soustraction de la moitié du capital.

Pour pouvoir suivre cette formation, il faut être en possession d’un permis de conduire encore valide et se présenter à la session en étant muni d’un relevé indiquant le nombre de points restant sur le permis.
La session dure au moins 14 heures. Les animateurs présentent aux participants des cas d’accidents résultant de l’imprudence des usagers. En outre, les participants sont invités à compléter un questionnaire d’auto-évaluation. À la fin de la session, une attestation de présence est remise à chaque participant. Un double de cette attestation est transmis à la préfecture.

Comment passer à nouveau l’examen si le permis a été annulé

Un nouvel automobiliste ayant fait l’objet d’une annulation de son permis (et non d’une simple suspension) doit à nouveau passer les épreuves théorique et pratique pour avoir à nouveau le droit de conduire. Aucun délai n’étant imposé pour passer une nouvelle fois ces épreuves, il peut gagner du temps en faisant immédiatement les démarches nécessaires. Toutefois, si la préfecture estime que son aptitude physique à reprendre le volant doit être vérifiée, il peut devoir passer des examens médicaux et psychotechniques.
Si après avoir obtenu son nouveau permis, il conduit d’une manière exemplaire pendant une période de trois ans, son capital sera porté à 12 points